Accueil

Revue du droit des étrangers | n° 202 | septembre 2019 | p. 147.

La transposition de la directive 2011/98/UE établissant une procédure de demande unique en droit belge représente l’un des plus importants changements législatifs dans le paysage de la migration économique du pays. Cette analyse met en parallèle la procédure telle qu’appliquée en pratique, l’accord de coopération et la directive européenne 2011/98/UE afin d’étudier l’impact de la nouvelle procédure sur les ressortissants étrangers et leurs employeurs et la transposition de la procédure de demande unique en droit belge.

Nos analyses récentes

Un étranger radié d’office des registres de la population par l’administration communale en raison d’une absence de son domicile durant plusieurs mois ne tombe pas automatiquement en séjour illégal. Si la...
Dans sa mission d’enregistrement de l’acte d’état civil étranger, l’officier de l’état civil est soumis au principe du délai raisonnable. Il ne peut suspendre l’enregistrement que pour le temps...
Pour faire face à une saturation du réseau d’accueil des demandeurs de protection internationale, la secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration a décidé le 7 janvier 2020 d’exclure de l’accueil...

Des questions juridiques ?

Trouvez des explications claires sur les conditions et procédures en matière de séjour, asile, travail, nationalité, famille, etc.

Voir nos fiches pratiques