Accueil

newsletter | n° 166 | juillet 2020, édito.

Bien que les États s'accordent sur la manière de désamorcer la charge explosive que l'enlèvement d'un enfant place au cœur de la vie familiale, la gestion collective des conflits familiaux est toujours délicate. La mise en œuvre des principes fixés dans les conventions internationales soulèvent inévitablement des problèmes pratiques et juridiques. Mais ce que l’actualité montre une fois de plus, c’est que dans cette matière aussi sérieuse que celle des enlèvements d’enfants, la volonté des Etats de respecter leurs engagements fait parfois défaut.

pdf button  Télécharger l'édito « Le retour d’enfants illicitement déplacés : des engagements à honorer »

Nos analyses récentes

article thumbnailLe statut d’apatride en Belgique
article thumbnailLe conseil du contentieux des étrangers a tranché.
article thumbnailLes droits fondamentaux restent à quai ?

Point de contact Covid-19

Covid 19 accueil

Vous avez des questions concernant les mesures de sécurité que nous mettons en place dans le cadre de nos activités ?
Vous êtes venu chez nous et souhaitez nous faire part d'une confirmation de Covid-19 vous concernant ?
Vous pouvez joindre notre point de contact au 02/227.42.42 ou à l'adresse info@adde.be"

Enregistrer

Enregistrer

Des questions juridiques ?

Trouvez des explications claires sur les conditions et procédures en matière de séjour, asile, travail, nationalité, famille, etc.

Voir nos fiches pratiques