Accueil

newsletter | n° 182 | janvier 2022, édito.

En Belgique, le père et/ou la mère d’un enfant mineur ressortissant de pays tiers en séjour régulier, n’a actuellement pas la possibilité d’obtenir un droit de séjour par le biais de la procédure de regroupement familial. Ces parents doivent se rabattre sur une autre procédure, à savoir une demande de régularisation pour raisons humanitaires.
Cette procédure est néanmoins totalement insatisfaisante tant en termes de sécurité juridique, qu’en termes de protection de l’intérêt supérieur de l’enfant et du droit à vivre en famille. A l’heure où le Secrétaire d’État a pour ambition d’augmenter la lisibilité et la sécurité juridique du droit des étrangers au travers d’un Code de la migration, et alors que des projets de réforme du regroupement familial seraient en préparation, l’ADDE ne peut que recommander aux politiques d’inscrire dans la loi la possibilité de regroupement familial d’un parent vis-à-vis de son enfant mineur étranger en séjour régulier.

pdf button  Télécharger l'édito «  Quel séjour pour les parents d’enfants en séjour régulier en Belgique ? »

Nos analyses récentes

article thumbnailLe Règlement Bruxelles IIbis qui harmonise au niveau européen les règles de compétence internationaledes juges en matière de divorce et d’autorité parentale et facilite la circulation des documents...
article thumbnailL’une des missions de l’ADDE est d’organiser des consultations juridiques et sociales à destination des migrants. Il arrive fréquemment, lors de ces permanences, que les bénéficiaires expriment...
article thumbnailCe n’est que très récemment que les phénomènes migratoires ont commencé à être étudiés par le biaisd’une perspective de genre. Ces travaux ont permis de mettre en lumière la différence...

Des questions juridiques ?

Trouvez des explications claires sur les conditions et procédures en matière de séjour, asile, travail, nationalité, famille, etc.

Voir nos fiches pratiques