Union entre intégration et immigration : un mariage forcé annoncé?

par Sarah Ganty |
newsletter | n° 122 | juillet 2016, édito.

Jusqu’à aujourd’hui, en Belgique, l’octroi d’un titre de séjour n’était pas soumis à des conditions d’intégration. Un projet de loi déposé le 16 juin 2016 entend modifier cette situation en faisant de la signature d’une déclaration d’intégration une condition préalable à l’octroi d’un titre de séjour. Il vise également à conditionner la preuve de la volonté d’intégration au renouvellement de certains titres de séjour. Cette union brinquebalante entre intégration et immigration soulève beaucoup de questions de conformité juridique laissant augurer la conclusion d’un mariage forcé. La présente contribution entend retracer les grandes lignes du projet de loi et pointer certains problèmes juridiques majeurs qu’il soulève.

Pour lire la suite :

pdf button Télécharger l'édito « Union entre intégration et immigration : un mariage forcé annoncé? »

Enregistrer

S'inscrire à la newsletter