Accueil

newsletter | n° 175 | mai 2021, édito.

Difficile pour un étranger en séjour irrégulier ou précaire d’ouvrir un compte en banque, sésame pour l’accès effectif à de nombreux droits sociaux… Pourtant, la loi prévoit l’obligation pour les institutions financières d’ouvrir un service bancaire de base à chaque consommateur « légalement » présent en Belgique qui le demande. Si les règles sont claires, la pratique les bafoue. Le Service Droit des jeunes de Bruxelles et l’ADDE exigent une application correcte et uniforme de la règlementation relative au service bancaire de base par les institutions financières.

pdf button  Télécharger l'édito « L’ouverture d’un compte en banque pour les personnes en séjour irrégulier ou précaire : Quand les banques bafouent leurs propres règles »

Nos analyses récentes

Difficile pour un étranger en séjour irrégulier ou précaire d’ouvrir un compte en banque, sésame pour l’accès effectif à de nombreux droits sociaux… Pourtant, la loi prévoit l’obligation pour les...
Depuis quelques années, les réfugiés ne bénéficient plus automatiquement d’un droit de séjour illimité mais seulement à l’issue des cinq années suivant l’introduction de leur demande d’asile....
On sait que l’Office des étrangers ne peut pas pénétrer dans une maison pour y arrêter un étranger en vue de son expulsion. Toutefois, lorsque l’étranger réside dans certains centres d’accueil,...

Point de contact Covid-19

Covid 19 accueil

Vous avez des questions concernant les mesures de sécurité que nous mettons en place dans le cadre de nos activités ?
Vous êtes venu chez nous et souhaitez nous faire part d'une confirmation de Covid-19 vous concernant ?
Vous pouvez joindre notre point de contact au 02/227.42.42 ou à l'adresse info@adde.be"

 

Enregistrer

Enregistrer

Des questions juridiques ?

Trouvez des explications claires sur les conditions et procédures en matière de séjour, asile, travail, nationalité, famille, etc.

Voir nos fiches pratiques